La Microfécondation

La Microfécondation ou Fécondation par technique microchirurgicale
Injection intracytoplasmique du sperme (ICSI)

Qu’est-ce que l’ ICSI

C’est une injection intracytoplasmique de spermatozoïdes, une méthode invasive appliquée en cas de problème relatif à la fécondation de l’ovocyte, si le nombre ou la mobilité des spermatozoïdes sont très bas pour les aider à pénétrer dans l’ovocyte.

 

Cas d’application

La technique de microfécondation appliquée pour la première fois en Belgique en 1992 est indiquée dans les cas suivants:

  • En cas d’infertilité masculine grave, voire en cas d’oligoasthenospermie grave (le sperme contient moins de 5.000.000 spermatozoïdes mobiles après traitement au laboratoire).
  • S’ il y a un historique d’ azoospermie obstructive ou non obstructive.
  • En cas d’absence d’acrosome spermatique (partie de la tête), c’est  dire que les spermatozoides sont dépourvus de l’enzyme spécial leur permettant de pénétrer dans l’ovocyte et le féconder (globozoospermie).

En cas d’agglutination de spermatozoïdes d’une étendue importante (cause immunologique d’infertilité: les spermatozoïdes s’agglutinent en réduisant par conséquent leur mobilité).

  • Si deux échecs de FIV classique ont précédé
  • S’il y a des problèmes d’éjaculation.  Dans des cas d’utilisation de sperme cryoconservé en provenance des patients soumis à des traitements anti-cancer (chimiothérapie ou  radiothérapie).
  • Quand la zone pellucide est plus dure et plus épaisse que normalement, ce qui empêche la pénétration des spermatozoïdes dans l’ovocyte.
  • Quand des ovocytes d’une donneuse sont utilisés.

 

Description brève de la procédure

La femme est régulièrement soumise à un blocage du cycle naturel et à une stimulation des ovaires identique à une fécondation in vitro classique.

Ensuite les ovocytes subissent un traitement spécial au moyen d’un enzyme pour faire enlever les cellules granuleuses qui les entourent  empêchant la manipulation des ovocytes. Une opération microchirurgicale est alors effectuée sur l’ovocyte sous un microscope très fort. Durant cette opération on perce un trou à la zone pellucide de l’ovocyte (la couche extérieure de l’ovocyte – cytoplasme) et  à l’aide d’une micropipette on introduit un seul spermatozoïde dans l’ovocyte.

Avec cette méthode on utilise des spermatozoïdes recueillis de la tête de l’épididyme sous anesthésie locale  et ponction testiculaire (MESA) ou suite à une biopsie testiculaire sous anesthésie générale et biopsie (MESA).

Cette procédure est considérée sûre et sans risques.

 

Taux de Réussite

Le taux de réussite de fécondation avec la méthode ICSI atteint des niveaux élevés, en général entre 50 et 90%.

Είσοδος Μελών



POSEZ-NOUS DES QUESTIONS SUR AMP

Le Dr. Elias Gatos répond à vos questions sur l’AMP