Endoscopie chirurgicale

L’endoscopies chirurgicales (hystéroscopique-laparoscopique) constituent des outils importants pour le diagnostic et le traitement de l’infertilité. L’endoscopie chirurgicale (hystéroscopique-laparoscopique) a élargi l’éventail de ses applications et a maintenant évolué en traitement de choix pour l’infertilité. La chirurgie hystéroscopique permet l’exploration visuelle de la cavité intra-utérine, c’est à dire l’endroit qui va accueillir l’embryon et qui va soutenir son développement.

La chirurgie laparoscopique permet d’évaluer les organes internes de la femme (l’utérus, les trompes de Fallope, les ovaires). Il ya des conditions pathologiques affligeant les organes génitaux qui sont  impossibles à diagnostiques par un moyen autre que l’ hystéroscopie (telle que l’endométrite) ou la laparoscopie (telle que l’endométriose péritonéale, les adhérences etc). Un taux important de ces conditions pathologiques reste non diagnostiqué pendant longtemps.

La chirurgie laparoscopique est peut-être le développement le plus significatif de la Chirurgie Générale au cours du 20e siècle. Tandis qu’une opération chirurgicale est effectuée par des grandes incisions à l’abdomen pour obtenir une visibilité parfaite des organes du patient, en chirurgie laparoscopique le chirurgien effectue l’intervention en faisant des petites incisions et à une vue magnifiée du champ effectif projetée par une caméra.

Le chirurgien et ses collaborateurs effectuent cette intervention ayant une vue magnifiée projetée par la caméra vidéo connectée au laparoscope. L’équipement de pointe nécessaire pour cette opération consiste en rayon laser, en unités d’électrochirurgie, en une multitude d’outils spéciaux et en endoscopes. Les chirurgiens,  outre leur savoir faire scientifique spécialisé doivent aussi être à mesure de manipuler l’équipement.

Είσοδος Μελών



POSEZ-NOUS DES QUESTIONS SUR AMP

Le Dr. Elias Gatos répond à vos questions sur l’AMP